Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 janvier 2013

La santé c'est important

Premier post de l'année pour ladymnistration ! Meilleurs voeux ! Qu'est-ce qu'on fait, on se fait la bise ? Combien, deux ? Ah bon, vous êtes plutôt du genre quatre, eh bah ok ! Bon, bien des choses, hein... et puis une bonne santé ! C'est le plus important.

Comme dans la plupart des lieux de travail, le mois de janvier est passé à se souhaiter une bonne année, sans jamais oublier un cliché ("et une bonne santé !"/"ah oui, c'est le plus important"), et avec toutes les variations ringardes de la création ("banané !").

Le jeu consiste donc à mémoriser méticuleusement :
- qui on a déjà vu cette année ;
- qui revient à peine de vacances ;
- qui est là depuis deux semaines mais on l'a eu qu'au téléphone donc il faut quand même lui souhaiter la bonne année en direct ;
- qui on a croisé sept fois, et avec qui on est en froid pour une raison X ou Y, ce qui fait qu'on prétend se l'être déjà dit.

Evidemment il y a toujours des loupés et vous pouvez être sûrs que le 1er février, on en est encore à se lancer des "ah mais c'est vrai qu'on s'est pas encore vus... BONNE ANNEE !"/"Toi aussi... Et une bonne santé, hein, c'est le plus important"/"Oui, une bonne santé à toi aussi, tant qu'on a ça...!".
Si le facepalm se mangeait, on résoudrait le problème de la faim dans le monde.

Les cabinets ministériels ne font évidemment pas exception, surtout qu'au royaume de l'hypocrisie, il ne s'agirait pas d'oublier de passer un coup de langue râpeuse dans le bas du dos de quelqu'un qui pourrait servir au remaniement.
Eh oui, parce que les rumeurs de remaniement enflent. Alors chacun assure ses arrières comme il peut.

Alors bonne année, hein ? Et puis une bonne santé, parce que c'est important. Ah, et puis, si possible, un nouveau poste en cabinet après le remaniement, parce que ça aussi c'est important...