Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 06 novembre 2012

La patience a des limites

Cet après-midi, pour égayer votre mardi, je vous propose un Top 3 des phrases préférées de Lilith.

En effet, comme notre chère conseillère s'apprête à partir pour de nouveaux horizons (on dit que les rives du Styx sont magnifiques à cette époque de l'année), et qu'elle va donc beaucoup me manquer (c'est celaaa, oui), c'est dans ces moments-là, ceux qui précédent la libération la séparation, qu'il faut recenser des perles à immortaliser.

3/ "Vous pouvez vérifier qu'Unau a bien...?"
Outre le fait qu'elle me met dans une position délicate, c'est-à-dire jouer l'inspectrice des travaux finis pour ma propre collègue (nécessairement en l'absence de celle-ci, puisque nous ne travaillons pas simultanément ; cf. post sur l'organisation du travail), cette phrase cache aussi un bonus : généralement, ça veut dire que Lilith voulait nous passer une instruction, qu'elle ne l'a pas fait, que maintenant le temps presse et que pouf ! C'est magique, on va pouvoir mettre ça sur cette vieille Unau.

2/ "Ca fait déjà deux fois que..."
Suivi d'à peu près n'importe quelle instruction qui a été, au mieux, passée une fois... ou parfois pas du tout, Lilith estimant que c'est sur notre fiche de poste de lire dans ses pensées ce qu'elle veut voir accompli. Autant être franche avec vous, cette méthode est assez aléatoire. Aussi pas étonnant qu'ensuite le travail n'ait pas été accompli en temps et en heure.

1/ "????????????"
On serait surpris du nombre de variations possibles pour cette phrase. J'en recense à ce jour une bonne douzaine ; il faut dire que Lilith communique avec son secrétariat essentiellement par mail. Cette phrase, qui est donc son absolue préférée, représente généralement l'intégralité de ses mails ; il s'agit donc de retransférer un mail d'un tiers (journaliste, organisme quelconque), préférablement très long avec plusieurs questions, et de nous laisser deviner ce qu'elle attend, tout en indiquant son impatience sous-entendue par le nombre de points d'interrogation. En clair, cette phrase veut dire : "pour information, pour attribution, et pour relance parce que comment ça se fait que tout n'ait pas été fait ?". Tout ça en usant une seule touche de son clavier. Elle est forte cette Lilith.

Je dois avouer cependant que depuis qu'elle se sait sur le départ, Lilith s'est un peu calmée sur sa phrase fétiche (les deux autres connaissent par contre une popularité égale), mais elle avait une telle moyenne avant ça que cette réplique restera dans les annales comme sa plus usitée.

On pense très fort à eux, mais ils n'ont pu entrer dans ce top :
- "idem" : ce mot lui aussi remplace tout un mail. Le problème, c'est que si effectivement, tout son principe repose sur sa répétition (Lilith envoie un mail avec une instruction énigmatique, les 5 mails suivant s'appellent "idem", super pratique), son utilisation se fait par vague. En gros, on peut passer plusieurs jours sans que Lilith y ait recours, ce qui met un frein à sa popularité. Mais bel effort.
- "ça en est où ?" : là aussi, concerne uniquement les mails forwardés. Bien que proposant une alternative presque civile au n°1 de ce top, puisque la phrase comporte plusieurs mots, l'utilisation de cette expression est plutôt rare pour les mêmes raisons. Pourquoi se faire chier à rédiger une phrase quand 712 points d'interrogations remplissent le même office ?

Ah, ça va faire bizarre d'être traité comme un humain normal quand Lilith sera partie !

Commentaires

J'aime lire tes posts de ce genre, tu me fais apprécier mon boulot et en relativiser les aspects négatifs! (et imaginer ta tortionnaire en Lilith de True Blood me donne le sourire tout au long de la lecture!)

Écrit par : capecodmiss | mardi, 06 novembre 2012

Les commentaires sont fermés.