Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 19 septembre 2008

Blondie issue de Cujo

Blondie est comme les chiens. Elle sent la peur. Ces derniers jours, un peu osédée par l'idée qu'elle m'avait prise en grippe dés le début de notre cohabitation, j'ai essayé différentes techniques.

La technique du "oh comment tu fais ça c'est génial", trop obséquieux, ça a glissé sur elle sans la toucher.
La technique du "mais comment fais-tu pour garder la ligne", pas assez pro, et en plus ça l'a vexée.
La technique du "je peux t'aider ? j'ai pris l'appel parce que j'ai vu que tu étais déjà débordée", pas bon non plus, trop control freak.
La technique du "je suis toute nouvelle et j'ai besoin de tes lumières", trop lourd, j'ai vite arrêté.

Par contre, une technique a porté ses fruits, c'est que je commence à m'en foutre royalement de ce qu'elle a pensé de moi ces derniers jours. Du coup je suis plus détendue, elle le sent, et maintenant nous jouons toutes les deux au freesbie dans le bureau, sa truffe est humide et elle a le poil blond et brillant.

J'en conclus que Blondie sent la peur et que c'est ce qui lui permettait de me mordre.
En conclusion de quoi, désormais, je me fiche de faire bonne impression, comme ça je ferai bonne impression. Euh...

Les commentaires sont fermés.