Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 24 juin 2008

La vie est trop dure pour les glandeurs

Non contente de ne rien foutre de ses journées (ah si : ce matin, il fallait aller chercher un nouveau toner pour l'imprimante de Monsieur Patron, alors elle lui a imprimé des trucs avant que je n'arrive... c'est moi qui ai dû aller chercher le toner, et pourtant elle sait très exactement où ça se passe, vu qu'elle a été chercher un toner pour son imprimante à elle pas plus tard que ce matin...), DOM THOM me pourrit aussi les miennes.

Après les pauses diverses dans la cour... bon, il faut chaud quand même. 

Après internet... c'est marrant, mais pas longtemps.

Après le téléphone... au bout d'une matinée au téléphone, on ne sait plus qui appeler. 

Sa dernière invention c'est d'écouter de la musique (ou ptet même regarder un DVD, n'oublions pas qu'au moment de ma seconde journée dans le service, elle a maté le DVD de la comédie musicale Le Roi Soleil).

Mais pour ça, il lui fallait les hauts-parleurs qui étaient sur mon bureau, et donc reliés à mon PC, parce que lady, quand elle travaille tard, ou entre midi, bah elle se met de la musique. M'avertir qu'elle les prennait ? Non, j'ai découvert ça moi-même en voulant travailler en musique ce midi.

Charmante enfant.

C'est pas grave, elle sera re-malade dans quelques jours et j'irai les reprendre (ou même ce soir, tiens). On jouera à ça jusqu'au 7 juillet et là ils seront à moi pour deux mois. On peut être deux à être mesquines. 

Les commentaires sont fermés.