Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 20 juin 2008

Ya ptet moyen de moyenner, là

Vous vous souvenez de l'apprenti col blanc ? Mais si, le tout premier portrait que j'ai fait, lorsqu'en mai DOM THOM nous a privés de sa présence ? Siiii, allez, rappelez-vous, c'était le 26 mai ! Voilàààà !

Eh bien figurez-vous que ce cher poussin est de nouveau de corvée, et doit représenter cet après-midi son supérieur à une nouvelle réunion. Comme c'est son supérieur qui a reçu l'invitation à la réunion, je n'ai plus parlé à Monsieur D. depuis, ni à propos de ça, ni d'autre chose. En fait, depuis le coup de fil dont je parle à la fin du post "L'apprenti col blanc", nous ne nous sommes ni parlés ni revus.

Mais aujourd'hui, il m'envoie un mail, oui là à l'instant, il me demande des précisions sur le lieu et l'heure de la réunion à laquelle il doit représenter son supérieur hiérarchique. Mais le plus amusant c'est la tonalité du mail, si je puis dire... déjà il m'appelle par mon prénom ("Bonjour lady", en général au mieux, on a droit à un simple bonjour, si on a de la chance), et après que j'aie répondu, il m'a encore envoyé un autre mail pour me remercier et me souhaiter un bon week end... C'était tellement gentil que j'ai pas pu m'empêcher de sourire devant mon ordi. Adorable.

Ce monsieur a-t-il remarqué que je n'étais qu'une simple assistante ? Faut croire que c'est le seul dans ce ministère qui a autant d'attentions pour les assistantes. C'est super rafraîchissant.

Autre possibilité : la fois où il s'est un peu ouvert pour parler de ce qui le turlupinait, j'avais une ouverture et j'ai même pas capté. 

Hm, bon, il n'est jamais trop tard pour bien faire, donc Monsieur D., si vous me lisez (et si vous ne vous êtes pas encore fait rôtir par cette cruelle administration), je suis dans le bureau 6XX et euh... bon, si votre réunion finit tôt... et euh... vous aimez les milk shakes ? Ptit milk shake après le boulot...?

EDIT : Monsieur Patron vient d'entrer pour me dire "accompagnez-moi à la réunion pour m'aider à porter les dossiers". Oh voui Monsieur, ça coûte rien d'aller voir en effet. J'me rappelle plus bien, ses yeux, ils étaient verts non ?

Les commentaires sont fermés.